Passer sous Wix… ou pas ?

Partagez ...
  •  
  •  
  •  
  •  

Wix ou WordPress ? Aujourd’hui il semble que beaucoup de personnes se posent ce choix.

J’entends de plus en plus souvent cette remarque : « un ami m’a conseillé de passer sous Wix, c’est pas cher, on fait de très jolis sites et on peut le faire soi-même ».

Je voudrais tout d’abord dire OUI, c’est vrai, ces trois arguments sont vrais, du moins en grande partie. Mais est-ce vraiment les seuls critères à regarder ?

Pour un site personnel, je pense que cela peut suffire effectivement. Mais pour un site vitrine ? Pour un site dans lequel vous exposez votre métier, votre savoir-faire, votre passion ? Pour un site qui vous sert à avoir une visibilité sur internet ?

Il faudrait se poser d’autres questions, et surtout dans le cas d’un utilisateur non averti :

  • Pourra-t-on récupérer son site si un jour on décide de changer d’hébergeur ?
  • Pourra-t-on faire un site sous Wix répondant aux exigences d’un bon référencement ?
  • Puis-je avoir de l’aide facilement dans le cas d’un problème d’utilisation de ce système ?

Hébergement Wix ou WordPress ?

L’un des problèmes principaux de Wix est la contrainte d’hébergement chez eux. Si vous ne voyez pas de problème à cette situation, envisagez par exemple la sécurité.

Aujourd’hui, comme le montre le graphique ci-dessous, WordPress est largement leader sur le monde des CMS.

Parts de marché du CMS WordPress parmi les CMS les plus répandus dans le monde

Ainsi selon w3techs.com, WordPress obtient 61.9% des parts de marché des CMS, et Wix 2.3% des parts de marché.

Ceci a deux conséquences directes :

  • « L’explosion » des parts de marché de Wix est donc anecdotique puisqu’elle intervient sur un tout petit pourcentage.
  • Mais beaucoup plus important, avec 2.3% des parts de marché, Wix n’est aujourd’hui clairement pas une cible pour les hackers.

Et ce point-là est crucial. Lorsque Wix atteindra la taille critique pour déclencher les hostilités des hackers, on verra alors sa capacité à réagir. Et comme on n’est pas dans de l’open-source, la société israélienne qui possède cet outil sera bien seule pour réagir.

Au contraire WordPress est le CMS le plus attaqué au monde, car c’est lui qui possède le plus de parts de marché. Par contre, lui est open-source et peut bénéficier du support de la communauté internationale. Vous pouvez à ce sujet consulter cet article.

Admettons que toutes les mesures de protection adéquates soient prises par le créateur d’un site, lorsqu’un site se voit attaquer, quelle solution est disponible pour le client ?

  • Soit l’hébergeur arrive à juguler l’attaque rapidement.
  • Soit, dans le meilleur des cas, il arrive à rétablir la situation au bout d’un « certain » temps.

Dans le deuxième cas, le client voudra changer d’hébergeur. Sous WordPress, aucun problème, avec une bonne vieille sauvegarde, on peut. Sous Wix ? Tout simplement impossible. Si la volonté du client est bien de changer d’hébergeur, il devra refaire ou faire refaire son site à partir de zéro.

Ce n’est pas du tout le même coût. Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que chez Wix, on est locataire de son site, on n’est pas propriétaire.

Et le problème sera identique si le client désire plus tard une fonctionnalité inexistante chez Wix (inexistante ou trop peu performante, oui, oui, ça existe aussi !). Il lui faudra donc recommencer son site ailleurs en repartant de zéro !! Tout ça pour une fonctionnalité !

Référencement Wix ou WordPress

Temps de réponse

Un second problème récurrent chez Wix est celui des temps de réponse. Le temps de réponse est le temps que met une page à se charger sur un terminal de type écran d’ordinateur, smartphone, etc…

Si on constate une nette amélioration depuis ses débuts, Wix peine encore à convaincre. Il suffit pour cela de se promener un peu sur le Web en regardant les forums spécialisés ou les commentaires aux articles parlant de Wix.

Ce que j’ai personnellement constaté est une toute relative fluidité. En effet, contrairement à il y a quelques années, on obtient des temps de réponse à peu près corrects à première vue. Cependant quand on creuse un peu le sujet, on s’aperçoit de certains problèmes.

Tout d’abord, Wix, comme je viens de le dire ci-dessus n’offre pas en permanence des résultats performants en termes de rapidité de réponse, ce qui est un critère essentiel pour le référencement. De plus, la fluidité n’est que relative, une fois mesurée par des outils du marché on a un tout autre résultat.

Pour confirmer cela j’ai effectué la mesure du site par l’outil de référence du marché, celui de Google lui-même : PageSpeed Insights. Le résultat obtenu est net :

Les résultats pour ordinateurs :

Résultat PageSpeed Insight pour ordinateur

Et pour mobile :

Résultat PageSpeed Insight pour mobile

Les bonnes valeurs attendues sont en vert, soit entre 90 et 100, principalement sur ordinateur, sur mobile c’est un peu plus compliqué d’atteindre ces valeurs. Inutile de préciser que ce n’est pas très bon pour le référencement tout ça …

Bonnes pratiques

Personne ne peut du jour au lendemain se prétendre expert en référencement. Même si, dans le meilleur des cas, on lit quelques tutoriels cela ne suffit pas pour mettre en place une vraie stratégie de référencement. C’est beaucoup de travail et ça prend du temps, mais c’est indispensable à la réussite de votre projet.

Toujours dans le cas du site examiné précédemment, je suis allé faire un petit tour dans le code généré par l’outil. Sans surprise, j’y ai trouvé des éléments qui seront pénalisants lors de l’indexation du site par google.

Sans exhaustivité, et en vrac, je vous livre une petite liste de ces éléments :

    • Aucune norme respectée sur les balises de titre. Par exemple :
      • Sur la page d’accueil une balise H1 apposée sur un « lire la suite » (véridique !), 4 balises H3, et une balise H6 pour contenir l’ensemble du pied de page (!). On voit bien que les balises de titre sont utilisées uniquement à des fins graphiques, sans aucune réflexion sur la structure du document.
      • Sur une autre page, 3 balises H2, sans aucune balise H1 (et sans autre balise de titre d’ailleurs, à part la fameuse balise H6 du pied de page).
      • Dans la plupart des pages, ce qui apparaît comme des titres visuellement ne sont que des bouts de texte pour lesquels la taille de la police a été augmentée.
      • Etc., etc… ceci n’est pas un audit sur un site, je donne simplement des exemples.
    • Les attributs « alt » des images sont quasi inexistants, pour la bonne et simple raison que le système proposé par l’éditeur de Wix affiche les images via du javascript pas très propre puisqu’on ne les voit même pas dans la structure HTML du document généré. Les mal voyants remercieront Wix.
    • Dans le cas où ils apparaissent, Wix propose une valeur par défaut qui est le nom du fichier image. Cette valeur n’a jamais été saisie par l’auteur du site, ce qui fait que l’on trouve systématiquement le nom du fichier, ce qui bien sûr est contraire aux bons usages. Encore une fois, les mal voyants apprécieront.
    • D’ailleurs, à propos des mal voyants, le système de gestion multilingue de Wix semble contenir une belle erreur : l’ensemble est inclus dans différentes balises aria-hidden= »true » qui rendront ce système inaccessible aux lecteurs d’écrans. Pour les non-initiés, je rappelle que les lecteurs d’écrans sont des systèmes audios spécifiques pour les mal voyants exploitant le code de la page pour leur permettre d’accéder au contenu de cette page.
    • Le chargement des contenus est généralement assuré par du javascript, ceci n’est pas à proprement parler pénalisant vis-à-vis de google aujourd’hui, mais ça complexifie son travail. Or au contraire, Google aime bien qu’on lui facilite le travail …
    • La méta description du site est coupée. On sent que la phrase n’est pas terminée. Ce n’est pas franchement pénalisant au sens propre, c’est juste qu’encore une fois ça n’aide pas.

Communauté

Enfin le dernier problème évoqué ici est celui de la communauté. Qu’est-ce que la communauté ? C’est l’ensemble des acteurs mondiaux qui communiquent sur un outil, un sujet … afin de mettre en commun des ressources, des idées et des solutions.

Je ne doute pas que la communauté de Wix soit vivante mais elle ne peut se comparer à celle de WordPress. Pour la simple et bonne raison que Wix, c’est juste du Wix, c’est une boite noire. WordPress est open-source, et à ce titre bénéficie obligatoirement d’une communauté plus importante et plus variée en termes de profils. On y trouvera des utilisateurs lambda, mais aussi des graphistes, des développeurs (il faut bien créer les extensions) etc…

On comprend bien qu’entre un CMS qui obtient 61.9% des parts de marché, et un autre seulement 2.3% déjà naturellement, il n’y a pas photo. Mais de par le système fermé de Wix, je parie que même si les proportions évoluent tangiblement, on ne pourra jamais avoir une aussi grande communauté que pour WordPress.

Wix ou WordPress, au fond, le problème reste le même

Le site Ahrefs a fait une étude approfondie sur le comportement de ces deux CMS en matière de référencement. Pour cela, le site a analysé 6,4 millions de noms de domaine et arrive à la conclusion sans appel que WordPress est beaucoup plus performant que Wix en matière de référencement.

Cependant, ce genre d’études est faussé à la base car on ne tient pas compte du profil de l’auteur d’un site. En effet, si WordPress et Wix sont tous les deux accessibles à des utilisateurs non professionnels, on trouve beaucoup plus d’utilisateurs non professionnels voire même totalement inexpérimentés chez Wix.

Mais les deux CMS ont le même défaut : ils font croire que n’importe qui est capable de faire une site web avec 2 ou 3 tutoriels piochés sur le net, pour les plus courageux. Dans la réalité, il faut du temps, des tâtonnements, des tests, des retours en arrière pour parvenir à comprendre tous les éléments qui doivent être pris en compte pour réussir un projet. En bref, cela s’appelle de l’expérience et du professionnalisme.

L’ami qui conseille Wix, dont je parle dans mon introduction, n’a vraisemblablement aucune autre compétence que celle d’un bidouilleur informatique voire au mieux, celle d’un graphiste. Se limiter à juger un outil de conception de site sur la beauté du résultat et sur le coût de l’investissement initial est tout sauf professionnel. Attention, je n’ai rien contre les graphistes, j’en connais même quelques-uns de très compétents. Mais à chacun son métier, et si je ne chercherai jamais à rivaliser avec un graphiste en termes de design, ils sont souvent au minimum peu compétents dans le domaine technique, ce qui n’est absolument pas un reproche.

WordPress entre les mains d’un débutant n’offre que trop peu de possibilités. Pour Wix, c’est pire. Que le site ne soit pas votre propriété devrait suffire à éliminer cette solution, mais a minima, il doit être conçu avec une méthodologie concrète envisageant tous les aspects du développement d’un site web par un vrai professionnel et déboucher sur la formation du locataire du site.

Et quand je parle de tous les aspects, c’est bien sûr tous les aspects cités dans cet article, mais aussi les aspects légaux par exemple. Ainsi, je n’ai pas évoqué ici les mentions légales et la conformité au RGPD incomplètes du site qui m’a servi dans cet article de contre-exemple, etc… D’ailleurs le prestataire ayant réalisé le site est quasiment inexistant, il apparaît juste un vague nom de société, sans coordonnées précises dans les mentions légales et sans lien sur un quelconque site internet. Au vu du résultat, sage précaution.

Enfin le locataire d’un site sous Wix doit être conscient qu’il est locataire d’une voiture ayant une carrosserie magnifique, avec une peinture superbe, mais un moteur plus qu’ordinaire, des amortisseurs insuffisants, des freins à revoir etc… Bref tout ce qui ne se voit pas en regardant un site internet est de qualité médiocre.

Conclusion

Alors, Wix ou WordPress ? Comme vous avez pu le deviner à la lecture de cet article, je déconseille fortement l’utilisation de ce site dans un contexte professionnel, comme un site vitrine par exemple, sauf dans de très rares cas où le locataire du site est parfaitement formé à son utilisation.

En ce qui me concerne Wix est parfait pour faire un petit site personnel à destination de sa famille ou de ses amis. Il demande peu d’investissements tant financiers qu’en temps passé à former les utilisateurs.

Par contre, lorsqu’il s’agit d’un site vitrine exposant son métier, son savoir-faire, sa passion et mettant en jeu votre image alors choisir un système bridé dès le départ est une erreur. Pensez juste que votre besoin peut ou va évoluer dans le temps. Dans ce contexte choisir l’option de la location de site est, à mon sens, un contresens.

De plus, travailler avec des partenaires de confiance et vraiment professionnels est bien préférable.

Pour être plus concret, prenons l’exemple d’un potier qui à côté de son atelier veut faire construire une petite salle d’exposition et de vente. Va-t-il s’adresser à son voisin bricoleur ? Ou à un vrai professionnel qui saura le conseiller et l’aider ?

Bon, d’accord, il connaît parfaitement le bricoleur d’à côté et il a vu quelques très belles réalisations pas chères et avec de très belles peintures, mais l’isolation, l’étanchéité, la solidité, la qualité sont des aspects qui ne s’identifient pas forcément au premier regard.

Maintenant, si le coût initial d’un site est votre seul critère, foncez ! Allez chez Wix. Je vous conseille juste d’être certain d’avoir une vision à long terme de votre projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 + 18 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.